Etudiante et gastronome

Parce que c'est pas si compliqué que ça de cuisiner quand on a un petit porte-monnaie et un gros emploi du temps.

13 mars 2010

Du citron et du chocolat

Parfois, on a envie de cuisiner, mais on veut faire quelque chose qui change de l'ordinaire.
Pas un gâteau au chocolat, parce qu'on en fait toutes les semaines...
Pas des cookies non plus, ni du crumble.

Je cuisine très rarement des tartes. Je n'avais jamais associé le citron et le chocolat.
Cette tarte au citron et au chocolat était donc parfaite pour ce jour où j'avais envie de nouveauté.

L'association citron et chocolat noir s'est révélée parfaite et la tarte à la hauteur de mes espérances.


Tarte au citron et au chocolat


Photos_270


Ingrédients
:

1 pâte sablée

La crème au citron :

- 6 œufs
- 75 g de beurre
- 225 g de sucre
- 3 citrons
- 5 cuillères à soupe de crème liquide entière
- 1,5 cuillère à soupe de farine

La crème au chocolat :

- 60 g de chocolat noir
- 1 cuillère à soupe de lait
- 2 cuillères à soupe de crème liquide entière


Préchauffez le four à 175°C.

Préparez la crème au citron :

Faites fondre le beurre.
Râpez les zestes et pressez les citrons.

Battez les œufs et le sucre.
Ajoutez la farine, le beurre, la crème, le jus et le zeste des citrons.
Mélangez.

Préparez la crème au chocolat :

Dans une casserole au bain-marie, faites fondre le chocolat avec la crème et le lait.

Garnissez le moule de la pâte. Piquez-la avec une fourchette.
Versez la crème au citron.
Répartissez la crème au chocolat en faisant des gouttes au dessus de la tarte.

Faites cuire pendant 30 min.

Source : Ôdélices

Posté par BarbaraF à 11:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

24 février 2010

Un dimanche matin et un reste de vin

J'étais rentrée chez ma mère ce week-end là. J'avais même pris mon meilleur ami dans la valise.
Il y avait de l'ambiance ce week-end là. Des repas animés, des fous rires dans la cuisine, des séances photos au bord de la rivière...


Photos_207

Le dimanche matin, je me suis réveillée avant tout le monde. J'avais dans la tête de faire le dessert du repas dominical.
En arrivant dans la cuisine, je vois parmi les restes de la veille une bouteille de vin blanc qui n'était pas achevée.
Et je me rappelle de cette recette de gâteau. Je me dis que ça pourrait leur faire plaisir. Un bon gâteau encore tiède pour le petit-déjeuner.

Et ça leur a fait plaisir !


Gâteau au vin blanc


Photos_211

Ingrédients (pour un moule carré de 24x24 cm) :

- 250 g de farine
- 200 g de sucre
- 15 cL de vin blanc
- 100 g de beurre
- 1 paquet de levure
- 1 paquet de sucre vanillé
- 3 œufs

Préchauffez le four à 150°C.

Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.

Fouettez les œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.
Ajoutez le beurre, le vin, la farine et la levure tout en mélangeant au fur et à mesure.

Beurrez le moule et tapissez-le de papier sulfurisé. Versez-y la préparation.

Faites cuire pendant 30 à 45 minutes.

Source : Ôdélices



Posté par BarbaraF à 12:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

14 février 2010

Des crêmes aux citrons un peu particulières

El Bulli va fermer... Pas définitivement certes, mais Ferran Adrià a décidé de se retirer quelques temps pour repenser sa cuisine, tout en sachant qu'il y perdra forcément ses étoiles et son statut de "meilleur restaurant du monde".

adriaferran_1_

Ferran Adrià est un chef un peu particulier. Loin de se cantonner aux codes classiques de la gastronomie, il a inventé une nouvelle cuisine, qualifiée de moléculaire. Il joue avec les textures et les saveurs, expérimente, crée...
La créativité, je pense que c'est elle en premier qui le pousse à être aussi innovateur.

J'aurais aimé goûter un jour ses créations, et ce n'est pas encore perdu. Mais, il a malheureusement de nombreux détraqueurs qui jugent sa cuisine dangereuse et veulent l'interdire. Je ne connais pas le réel danger des produits utilisés, mais je sais que les dizaines de milliers de gastronomes qui se pressent à sa porte chaque année n'ont pas peur de prendre un petit risque pour accéder à ses trésors d'innovation et de surprise.
J'espère qu'en 2014 il nous reviendra gonflé d'énergie pour imposer son art sans se laisser impressionner.

A lire : Un article dans Libération et un autre dans le Monde.
          Et il y a aussi le site du restaurant.

 

Ce sont ces petites crèmes qui m'ont fait penser à lui. Des crèmes au citron qui font les malignes pendant la cuisson. Comme des grandes, elles se séparent en deux couches. Celle du dessous très riche en citron, et celle du dessus, crémeuse à souhait. N'hésitez pas à essayer, ça vous donnera peut-être des idées.



Crèmes au citron biphasées

Photos_137

Ingrédients (pour 4 ramequins) :

- 15 cL de jus de citron
- 15 cL de crème liquide entière
- 4 œufs
- 200g de sucre

Préchauffez le four à 150°C.

Fouettez doucement les œufs et le sucre sans trop faire mousser le mélange. Ajoutez le jus de citron puis la crème tout en mélangeant pour éviter que la crème ne tourne.

Versez la préparation dans les ramequins et placez ces derniers dans un plat rempli d'eau.

Faites ainsi cuire au bain-marie pendant 30 minutes environ tout en laissant la magie (ou devrais-je dire, la chimie) opérer.

Le centre doit légèrement trembloter tandis que les bords sont bien pris.
Laissez les crèmes refroidir puis placez-les au réfrigérateur.

Dégustez bien froid.

Source : Du chant plein les casseroles

Posté par BarbaraF à 12:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

30 décembre 2009

Prendre son pied pour un entremet

Il y a quelques temps déjà, j'ai décidé d'orienter ma vie vers la cuisine. Je ne saurais trop dire ce qui m'attire tant vers elle.
La créativité... imaginer l'effet d'une association de saveurs
Le côté manuel... pétrir les pâtes à tartes, battre les œufs
Le partage... entendre les exclamations enchantées des convives

1

Quand j'ai réalisé le dessert de Noël, je me suis rendue compte que tout ça était vraiment fait pour moi.
J'ai passé une après-midi délicieuse à confectionner le gâteau, couche après couche.
J'ai été ravie de l'effet qu'il a eu sur ma famille.
J'étais très fière du résultat, autant à la vue qu'une fois qu'on y a goûté.

2

Ce gâteau est merveilleux. Les saveurs s'accordent parfaitement. Un grand merci à Eryn pour sa recette.



Le Rayon de Noël

3


Ingrédients (pour 8 à 10 personnes) :

La base en pain d'épices :

- 160g de farine de blé
- 40g de cassonade
- 115g de miel liquide de fleur d'oranger
- 130g d'eau
- 1 sachet de levure chimique
- 1/4 de cuillère à café de bicarbonate de soude
- 1 cuillère à café de 4 épices
- 1 cuillère à café de cannelle
- 15g de marmelade d'oranges douces
- 20g de beurre

Le bavarois aux clémentines :

- 160g de jus de clémentines (5 ou 6 clémentines)
- 65g de sucre
- 2 jaunes d'œufs (garder les blancs pour la mousse)
- 25cL de crème liquide entière
- 4,5g de gélatine
- 13g de sucre glace

La mousse aux clémentines :

- 5 blancs d'œufs
- 170g de sucre
- 95g de jus de clémentines (3 ou 4 clémentines)
- Le zeste de 8 clémentines non traitées
- 320g de mascarpone
- 10g de gélatine

Le miroir au miel :

- 1 œuf
- 95g de miel liquide de fleur d'oranger
- 100g d'eau
- 2g de gélatine

Le contour de chocolat noir :

- 65g de chocolat noir pâtissier
- 10g de beurre

Matériel :

- moule à manqué de 26cm de diamètre
- cercle à pâtisserie de 26cm de diamètre
- batteur électrique
- rhodoïd ou papier sulfurisé
- maryse
- fouet main

Préparer la base de pain d'épices :

Préchauffer le four à 180°C. Dans un saladier, tamiser la levure, la farine, la levure chimique, le bicarbonate et les épices.

Dans une casserole, chauffer l'eau, le miel, la cassonade, la marmelade et le beurre en dés en mélangeant.
Aux premiers frémissements, retirer du feu et y verser le mélange de poudres tout en fouettant à la main.

Verser dans le moule à manqué beurré. Enfourner à 180°C pour 10 minutes. Démouler à l'envers sur le plat de service. Disposer le cercle à pâtisserie autour. Réserver.

Le gâteau rétrécit à la cuisson, donc il y a un espace entre lui et le cercle. J'ai considéré que c'était pas grave, le bavarois s'est glissé dans cet espace. Néanmoins, vous pouvez utiliser un moule à gâteau plus grand ou un cercle plus petit, voire ajustable.

Préparer le bavarois à la clémentine :

Placer la crème et les fouets du batteur au congélateur.
Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide.

Dans un saladier, fouetter les jaunes d'œufs.
Parallèlement, dans une casserole, porter le jus de clémentines et le sucre à ébullition.
Verser en filet sur les jaunes tout en fouettant doucement.

Remettre le mélange dans la casserole sur feu doux. Fouetter à la main jusqu'à réduction et léger épaississement (consistance de coulis) pendant environ 4 à 5 minutes.

Retirer du feu, attendre 2 minutes et incorporer la gélatine bien essorée. Mélanger afin d'homogénéiser.
Plonger la casserole dans un bac d'eau froide et laisser refroidir sans cesser de remuer.

Fouetter la crème liquide entière en chantilly. Sur la fin, ajouter le sucre glace et fouetter encore jusqu'à ce qu'il se soit incorporé.

Incorporer la préparation de clémentines à la chantilly, à l'aide d'une maryse, en soulevant délicatement la masse.

Verser la préparation dans le cercle, sur la base. Lisser uniformément et réfrigérer 1h30.

Préparer la mousse aux clémentines :

Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide.

Râper finement les zestes des clémentines.

Chauffer la moitié du jus de clémentines au micro-ondes sans le faire bouillir. Ajouter la gélatine bien essorée et mélanger.

Dans un saladier, fouetter à la main le mascarpone avec le sucre, les zestes et le jus de clémentines restant. Incorporer le mélange de jus de clémentines et de gélatine. Fouetter encore pour homogénéiser. 

Monter les blancs en neige très ferme. Incorporer 2 cuillères à soupe de blancs dans le mélange au mascarpone en remuant énergiquement afin de l'assouplir. Puis, incorporer le reste des blancs très délicatement, à l'aide d'une maryse, en soulevant bien la masse.

Verser la préparation dans le cercle, sur le bavarois. Lisser uniformément et réfrigérer 1h30.

Préparer le miroir au miel :

Tremper la gélatine 10 minutes dans de l'eau froide.

Dans un bol, battre légèrement à la fourchette l'oeuf entier.

Ajouter l'eau et mélanger. Filtrer à travers une passoire fine au dessus d'une petite casserole. Ajouter le miel.

Mélanger et porter à ébullition sur feu doux sans cesser de fouetter doucement à la main.
Après ébullition, continuer de fouetter doucement, toujours sur feu doux, jusqu'à léger épaississement (2 minutes environ).

Retirer du feu, attendre 2 minutes et ajouter la gélatine essorée. Bien mélanger, plonger dans un bac d'eau froide et refroidir tout en remuant.

Verser la préparation dans le cercle, sur la mousse. Lisser uniformément et réfrigérer une nuit.

Décoration :

Préparer une bande de papier sulfurisé ou de rhodoïd de largeur légèrement supérieure à la hauteur du gâteau et de longueur 82cm (c'est à dire le périmètre du gâteau). Faites fondre au bain-marie le chocolat et le beurre en dés.

Le répartir immédiatement sur la bande de papier en prenant garde de ne laisser un espace que d'un seul côté et de manière à ne pas dépasser la hauteur du gâteau. Lisser à la spatule.

Laisser prendre 5 minutes à température ambiante et entourer le gâteau. Réfrigérer 30 minutes et retirer délicatement le papier. Réfrigérer jusqu'au moment de servir.

Juste avant de servir, on peut décorer le gâteau de physalis et de quartiers de clémentines.

Source : Eryn et sa folle cuisine


Posté par BarbaraF à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 décembre 2009

A la frontière de l'innovation et du classique, le gâteau aux carottes

Quand on est un habitué des blogs culinaires, revues gourmandes, et autres sources inépuisables de recettes, un phénomène très particulier se produit.
Vous connaissez maintenant tous la fève tonka, et le pandan est devenu un grand classique dans les index de vos blogs. Mais essayez d'en parler avec des personnes éloignées de la blogosphère, et vous passerez pour un expert en gastronomie car ces ingrédients sont complètement inconnus finalement...
Le même problème se pose avec le carrot cake, ou le gâteau chocolat et courgette par exemple. Qui ne l'a pas dans son blog est totalement has-been dans notre petit univers culinaire. Mais amenez un gâteau aux carottes dans une soirée, et vous aurez très certainement des remarques plus ou moins positives sur l'idée étrange que vous avez eu de mettre un légume dans votre gâteau !

Je prends le risque d'être complètement décalée dans un monde comme dans l'autre en vous proposant cette recette de gâteau aux carottes qui séduira très certainement les plus réfractaires.


Carrot Cake


Photos_126
 


Ingrédients :

Gâteau :
- 300g de carottes (râpées et pelées)
- 4 œufs
- 240g de cassonade
- 100g de noix
- 200g de beurre
- 1,5 cuillère à café de cannelle
- 1/2 sachet de levure chimique
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille
- 1 pincée de sel

Glaçage :
- 250g de mascarpone
- 50g de sucre glace
- 1 orange non traitée
- 1 cuillère à café d'extrait de vanille

Matériel :

un moule à cake 25cmx9cm
une casserole
un saladier
un couteau
une planche à découper
une râpe

Préchauffez le four à 180°C.

Faites fondre le beurre, laissez tiédir.
Hachez grossièrement les noix.
Pelez les carottes et râpez-les pour obtenir 300g.

Dans un saladier, réunissez la farine, la cassonade, le sel, la levure, la vanille et la cannelle.
Faites un puit et incorporez les œufs puis le beurre fondu en mélangeant bien.
Incorporez enfin les carottes râpées et les noix. Mélangez bien.

Versez la pâte dans le moule beurré et fariné. Enfournez pour 50 minutes environ. La pointe d'un couteau doit ressortir sèche.
Laissez refroidir complètement avant de démouler.

Pendant ce temps, préparez le glaçage :
Râpez très finement le zeste de l'orange. Fouettez à la main le mascarpone, le sucre glace, la vanille et le zeste jusqu'à obtenir une consistance soyeuse.
Conservez le glaçage au réfrigérateur et répartissez-le sur le gâteau au moment de servir. Saupoudrez de cannelle pour la déco.

Source : Saveurs n°163   Septembre/Octobre 2008

Posté par BarbaraF à 13:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 octobre 2009

Une soirée réussie au bon goût de rillettes au saumon

Une soirée et quelques amis.
Envie de cuisiner, un peu.
Je pense à ces rillettes qui m'avaient tant plu la dernière fois.

Elles ont un succès fou. Pendant la soirée, j'en mange quelques tartines, comme tout le monde, et je suis d'accord avec eux.. C'est délicieux.

Mais le meilleur, c'est d'avoir eu la présence d'esprit de mettre le bol au frigo avant de me coucher.
Le meilleur, ça a été la tartine que je me suis faite en me levant, et en regardant les restes de cette soirée où on a tant rigolé.


Photos_069Rillettes au saumon

Ingrédients (pour un bol) :

- 2 boîtes de saumon (330g égoutté)
- 250g de ricotta
- 1 citron
- 1 botte de ciboulette
- une vingtaine de câpres
- sel, poivre

Égouttez le saumon et émiettez-le.
Râpez le zeste du citron et récupérez-en le jus.
Hachez la ciboulette et les câpres.

Mélangez tous les ingrédients dans un grand bol.
Ajustez à votre goût.

Dégustez sur du pain de mie grillé.

Source : Beau à la louche

Posté par BarbaraF à 15:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

19 mars 2009

Du chocolat, de la banane, du caramel... Que demander de plus ?

IMG_7112

Ce gâteau est totalement addictif. Il est très dur de s'arrêter d'en manger tant qu'il existe encore. Et quand on l'a fini, on n'a qu'une envie... en refaire !

La sauce au caramel s'accorde parfaitement au mélange chocolat/banane.

Pour utiliser le vocabulaire en vogue... c'est une tuerie !

Avec les proportions suivantes, je n'ai pas eu assez de sauce, n'hésitez pas à doubler.


IMG_7109Fondant au chocolat et à la banane et sa sauce au caramel

Ingrédients :

Fondant :

- 200g de chocolat noir
- 20cL de crème liquide
- 3 oeufs
- 100g de sucre
- 80g de farine
- 2 bananes

Sauce :

- 100g de sucre
- 100mL d'eau
- 15g de beurre demi-sel
- 20cL de crème liquide

Matériel :

- un moule rectangulaire de 20x30 cm
- deux casseroles
- un batteur électrique

Préchauffez le four à 170°C.

Dans une casserole, faites fondre le chocolat avec la crème liquide.

Séparez les jaunes d'œufs des blancs.

Battez les jaunes avec le sucre. Ajoutez le chocolat, puis la farine petit à petit.

Montez les blancs en neige et incorporez-les à la préparation.

Coupez les bananes en rondelles.

Versez la moitié de la préparation dans le moule recouvert de papier sulfurisé. Disposez les rondelles de banane. Versez le reste de la pâte.

Faites cuire pendant 25 minutes environ.

Pendant ce temps, préparez la sauce au caramel. Dans une casserole, faites bouillir l'eau avec le sucre quelques minutes. Éteignez ce caramel en ajoutant le beurre en petits dés. Mélangez puis ajoutez la crème liquide. Faites épaissir à feu doux jusqu'à obtention de la texture souhaitée.
Laissez refroidir et conservez au réfrigérateur.

Servez le fondant refroidi accompagné de sauce caramel.

Source : L'internaute

Posté par BarbaraF à 19:46 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 février 2009

Mes biscuits de Noël, à faire en toute occasion

Tout vient à point à qui sait attendre..
Voici enfin les biscuits que j'ai cuisiné à Noël pour le cadeau de mon grand-père.

Ils viennent tous de chez Loukoum comme souvent en fait.

Mes préférés sont les étoiles au citron. Une consistance un peu sablée, mais un peu fondante aussi. Un bon goût de citron. Que demander de mieux ?

Les sablés à la cardamome sont originaux et très addictifs. Le goût de la cardamome se marie très bien au goût beurré des sablés. On en redemande.

Les damiers quant à eux sont assez fastidieux à réaliser, mais le résultat est là. Ils sont très jolis et très bons !

Faire un cadeau gourmand home-made, c'est quelque chose de génial. On y pense avant, on réfléchit à ce que la personne pourrait aimer. Puis on réalise la recette en espérant très fort que ça sera bon parce qu'on ne veut surtout pas que ça lui déplaise. Et le meilleur c'est quand la personne ouvre son cadeau et qu'elle est touchée de l'attention qu'on a porté à sa réalisation.
Un cadeau home-made, c'est pas un cadeau comme les autres.


IMG_6521Étoiles au citron

Pour 70 biscuits :

- 250 g de farine
- 1/2 paquet de levure chimique
- 70 g de sucre glace
- 1 paquet de sucre vanillé
- 1 pincée de sel
- le zeste d'un citron
- 1 jaune d'œuf
- 3 càs de crème fraîche épaisse
- 100 g de beurre

Glaçage :
- 125g de sucre glace
- 1/2 blanc d'œuf
- 1 càs de jus de citron

Matériel :

- 1 saladier
- 1 rouleau à pâtisserie
- 1 plaque de cuisson
- un emporte pièces en forme d'étoile
- papier sulfurisé

Préchauffer le four à 180°C.
Dans un saladier, mélanger la farine et la levure. Former un puits et y ajouter le sucre glace, le sucre vanillé, le sel, le zeste de citron, le jaune d'oeuf et la crème.
Mélanger avec un peu de farine pour former un pâton.

Ajouter ensuite le beurre en morceaux. Pétrir pour l'incorporer à la pâte. Former une boule. Si elle colle trop, la mettre un peu au frais.

Rouler la pâte dans la farine et l'abaisser à l'aide d'un rouleau à pâtisserie. Découper les biscuits à l'aide d'un emporte-pièces.

Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et faire cuire 10 minutes. Laisser les biscuits complètement refroidir.

Faire le glaçage : mélanger le sucre glace avec le blanc d'œuf et le jus de citron.
Glacer les biscuits et laisser sécher.

Source : Beau à la louche


IMG_6533Sablés à la cardamome

Pour environ 40 sablés :

- 1 càc de cardamome en poudre
- 190g de beurre mou
- 75g de sucre glace
- 1 pincée de sel
- 1 blanc d'œuf
- 225g de farine

Matériel :

- 1 saladier
- 1 plaque de cuisson
- papier sulfurisé

Préchauffer le four à 185°C.
Si le beurre n'est pas assez mou, le passer au micro-ondes en mode décongélation. Avec une spatule, le travailler de façon à ce qu'il devienne crémeux.

Fouetter le beurre avec le sucre glace, le sel et la cardamome.
Bien mélanger puis ajouter le blanc d'œuf.

Ajouter ensuite la farine en une fois et mélanger rapidement sans trop insister.

Former des palets et les disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Cuire 10 minutes. Les bords doivent être dorés et l'intérieur presque blanc.

Source : Beau à la louche


IMG_6549Damiers

Pour environ 40 biscuits :

- 230g de beurre mou
- 100g de sucre
- 1 càc d'extrait de vanille liquide
- 1/4 càc de sel
- 350g de farine
- 3 càs de cacao non sucré
- 1 œuf

Matériel :

- 1 saladier
- 2 bols
- 1 rouleau à pâtisserie
- 1 plaque de cuisson
- papier film
- papier sulfurisé

Dans un saladier, travailler le beurre en pommade. Ajouter le sucre et fouetter jusqu'à obtention d'une crème.
Ajouter alors l'extrait de vanille et le sel.
Tout en continuant de fouetter, ajouter la farine petit à petit.

Mélanger ensuite à la cuillère en bois. La pâte sableuse va peu à peu s'agréger.
Former une boule et la déposer sur le plan de travail. Ecraser la pâte en la poussant loin devant, rassembler et recommencer A ou 2 fois.

Diviser la pâte en 2 morceaux égaux. Réserver une moitié dans un bol et mélanger l'autre avec le cacao en poudre. Pétrir jusqu'a ce qu'il soit incorporé de façon homogène à la pâte.

Placer une boule de pâte entre 2 morceaux de papier film et étaler la pâte en essayant de former un carré régulier de 1 cm d'épaisseur environ. Avec une règle et un bon couteau, découper chaque carré en bandes aussi larges qu'épaisses.
Faire de même avec l'autre boule.

Fouetter l'oeuf avec un peu d'eau et placer une feuille de papier film sur le plan de travail.
Disposer 3 bandes de pâte en alternant les couleurs. Badigeonner d'œuf battu le dessus et les interstices afin de coller les bandes de pâte. Poser trois autres bandes de pâte par dessus en inversant les couleurs. Coller à l'œuf battu et finir avec une troisième couche.
Envelopper le boudin de pâte obtenu dans le film alimentaire en serrant un peu pour maintenir le tout. Placer 30 minutes au réfrigérateur.
Répéter l'opération jusqu'à épuisement des bandes.

Préchauffer le four à 190°C.
Découper chaque boudin en tranches fines (environ 0,5 cm). Déposer les sablés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Cuire 10 à 12 minutes.

Source : Beau à la louche


Posté par BarbaraF à 15:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2009

Tarte à la courge et aux lardons au bon goût de reviens-y

Il y a de ces mets qui m'obsèdent. Je les aperçois au détour d'un blog et à compter de ce moment, je n'arrête pas de penser au moment où je vais les cuisiner. J'y pense avant de m'endormir, j'y pense dans le métro, j'y pense en cours (ce qui en général n'est pas sans effet sur les gargouillements intempesitfs de mon ventre). La seule solution dans ce cas-là est de réaliser ce plat qui hante mes jours et mes nuits.

Souvent, il n'est pas à la hauteur de mes espérances. Mais quand il se trouve qu'il a exactement le goût auquel je pensais, qu'il est aussi bon que dans mes rêves... l'obsession continue ! Et tant que la merveille est encore dans mon frigo, j'y pense encore et encore, prête à m'en enfiler une part à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Et même ensuite, quand la dernière miette a été engloutie, j'y repense. Et je n'ai qu'une envie... Recommencer !

Cette tarte fait partie de cette catégorie. Je l'ai aperçue chez Loukoum et je n'ai eu de répit que le jour où j'ai enfin pu la cuisiner.
Et elle a été à la hauteur de mes espérances. La purée de courge est dense et fondante. Les lardons relèvent le tout subtilement. Wonderful !

Je ne sais même pas si on trouve encore des courges en cette saison. Mais, ma foi, je me dis qu'il vous en reste peut-être une qui traîne au fond de la cave ou que, à défaut, vous garderez cette recette au chaud pour l'année prochaine.


IMG_6513Tarte à la courge et aux lardons

Ingrédients (pour un moule à tarte de 24cm de diamètre) :

185g de farine
90g de beurre
1 jaune d'œuf
2,5cL d'eau
sel

800g de courge butternut
200g de lardons fumés
2 gros oignons
2 càs de vinaigre balsamique
2 càs d'huile d'olive

Matériel :

un moule à tarte de 24 cm de diamètre
un saladier
un rouleau à pâtisserie
une cocotte minute
un presse-purée
une poêle

Mélanger la farine et le sel dans un saladier.
Faire un puit et y ajouter le beurre.
Mélanger avec les doigts jusqu'à ce que la pâte soit homogène. Travailler un peu.
Ajouter l'eau et le jaune d'œuf. Travailler rapidement du bout des doigts. Former une boule.
Fraiser la pâte 3 à 4 fois. (c'est à dire l'écraser sur le plan de travail puis reformer une boule, puis la re-écraser...)
Faire une boule avec la pâte, l'envelopper de papier film et laisser reposer au frais pendant au moins une heure.

Préchauffer le four à 200°C.
Étaler la pâte et foncer le moule.
Précuire la pâte pendant une dizaine de minutes.

Peler la courge et la couper en cubes. La faire cuire à la vapeur dans une cocotte minute pendant 10 minutes après la mise en rotation de la soupape.

Faire revenir les lardons jusqu'à ce qu'ils soient très croquants. Réserver sur du papier absorbant.

Réduire la courge en purée.

Peler les oignons et les émincer. Les faire revenir dans la poêle avec l'huile d'olive. Quand ils sont bien fondants, ajouter les lardons et le vinaigre balsamique. Laisser sur le feu jusqu'à évaporation du vinaigre.

Disposer les lardons et les oignons sur la pâte à tarte. Recouvrir de purée de courge.

Enfourner pendant 30 minutes.

Source : Beau à la louche

Posté par BarbaraF à 16:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 janvier 2009

Leonidas ou les meilleurs chocolats du monde

IMG_6727_horz


J'ai eu la chance pour Noël de recevoir une tonne et demi de boîtes de chocolats. Parmi elles, se trouvaient les meilleurs chocolats de toute la Terre entière : des Leonidas.
IMG_6708Rien à voir avec le roi de Sparte vaincu lors de la bataille des Thermopyles. Non, c'est en fait Leonidas, comme Leonidas Kestekides, fondateur de la marque. Le logo quant à lui, fait hommage au guerrier spartiate.
Les chocolats Leonidas virent le jour (pour le bonheur de tous) en 1910 en Belgique.

Les produits Leonidas font preuve d'originalité et sont également d'excellente qualité. Pour ma part, j'ai reçu un assortiment de pralines, et j'ai été totalement conquise.
Des plus classiques aux plus surprenantes, elles sont vraiment délicieuses.

Je retiens particulièrement quelques uns de ces chocolats qui m'ont vraiment marqué.

Il y a Désirée, un délicieux chocolat blanc fourré d'une crème au beurre à l'ananas. Ou encore Irrésistible qui lui ressemble IMG_6714mais dont la crème est à la fraise.
Nous avons aussi Délice Coco. Du chocolat au lait fourré d'une subtile crème à la noix de coco. Il nous rappelle la saveur des Bounty en mille fois plus délicat.

La gamme des pralinés est exquise également.

Et sur le site de la marque, on salive des heures devant les dizaines de variétés que je n'ai pas décrites ici.

Posté par BarbaraF à 14:21 - Commentaires [11] - Permalien [#]